Histoire de photo – Robert Doisneau

“Le baiser de l’Hotel de Ville” de Robert Doisneau

Il y a déjà un moment, Martine Doucet chroniqueuse à l’émission “La tête ailleurs” de la radio de Radio Canada nous présentait “Le baiser de l’Hotel de Ville” de Robert Doisneau.  On dit de cette photographie quelle a consacrée Paris comme la ville des amoureux mais quelque trente ans après quelle a été prise en 1950.

Le baiser de l'hôtel de ville par Robert Doisneau

Baiser de l’hôtel de ville par Robert Doisneau

En effet, il a fallu attendre les année 80 avant que cette photographie soit médiatisé de façon intensive. Reproduite  sur des affiches , cartes postales, casse-têtes, rideaux de douche, et autres babioles, elle a apportée au photographe une notoriété internationale.  Malgré sa célébrité, cette photographie a jetée une ombre sur l’ensemble de son œuvre, car Robert Doisneau qui était reconnu comme photographe des instants volés, a dû avouer en cour, vers la fin de sa vie que cette photo était finalement le résultat d’une mise en scène bien orchestrée. À partir de là, il a été soupçonné de ne pas être si spontané qu’il ne le laissait croire jusqu’à maintenant dans ses photographies. Doisneau se définissait comme un pêcheur d’images et non pas un chasseur d’images. Il s’est illustré comme un des premiers photographe de tradition humaniste. Voir Aussi : Robert Doisneau sur Wikipédia