Règles de mise en page typographique

L’objectif de la typographie est de faciliter la lecture tout en rendant l’impression harmonieuse au regard. Les règles ont été établies pour lever des ambigüités qui peuvent conduire à des contresens, et qui ralentissent la lecture. Le rôle éducatif du traitement de textes ne peut se contenter de la mise au net d’une production écrite traditionnelle ; il consiste aussi en l’apprentissage des règles principales qui garantissent une lecture facile et agréable.

Accents et capitales

  • Toute lettre capitale dont l’équivalent bas de casse est accentué, doit elle aussi être accentuée.

Césure / division / trait de coupe

  • Le signe utilisé pour diviser un mot se nomme le trait de coupe et il est identique au trait d’union.
  • Un maximum de trois lignes consécutives se terminant par un trait de coupe est permis.cesure
  • Il est préférable de garder, lorsque cela est possible, trois lettres avant le trait de coupe en fin de ligne et trois lettres après le trait de coupe au début de la ligne suivante.
  • Il est acceptable de garder, lorsque cela est absolument nécessaire, deux lettres avant le trait de coupe en fin de ligne et deux lettres après le trait de coupe au début de la ligne suivante.
  • Un trait de coupe, rajouté manuellement dans un texte, devrait toujours être conditionnel, c’est-à-dire qu’il s’enlève de lui-même lorsque le logiciel n’en a plus besoin..
  • Il est inacceptable de diviser le dernier mot d’un paragraphe, d’une colonne ou d’une page.
  • Si possible, il faut diviser un mot entre les doubles consonnes.division
  • Aucune division n’est tolérée entre deux voyelles.
  • Aucune division n’est tolérée avant ou après une apostrophe.
  • Il ne faut jamais diviser une syllabe finale de moins de trois lettres.
  • Il ne faut jamais diviser les mots composés.
  • Il ne faut jamais diviser les noms propres.
  • Il ne faut jamais diviser les abréviations.
  • Il ne faut jamais diviser les sigles et les acronymes.
  • Aucune division n’est tolérée si elle est malsonnante.cul-turel
  • Il ne faut jamais diviser un mot après les lettres x et y placées entre deux voyelles.
  • Si un mot possède déjà deux traits d’union, il faut le diviser au deuxième trait d’union.

Échelle horizontale

  • Il est préférable d’utiliser une fonte condensée ou étendue plutôt que de modifier artificiellement l’échelle horizontale, car cela détruit le dessin des caractères.echelleHorizontale
  • Il est toléré, en l’absence d’une telle fonte, de réduire ou d’augmenter l’échelle horizontale de ±15% sans trop briser le dessin des lettres.
  • La modification de l’échelle horizontale artificielle entraine une disproportion entre les graisses horizontales et verticales des lettres.

Espacement entre les paragraphes

  • Il faut éviter de créer, si le logiciel le permet, les espaces entre les paragraphes avec deux retours consécutifsespaceParagraphe

Fonte proportionnelle ou fonte non proportionnelle

  • Une fonte non proportionnelle est une fonte dont tous les caractères occupent le même espace et dont le «i» est aussi large qu’un «m».fontProportion
  • Les approches de paire ne sont pas programmées pour les fontes non proportionnelles, ce qui les rend moins lisibles.
  • Il faut éviter d’utiliser les fontes non proportionnelles, sauf dans une liste de chiffres où l’on aimerait que tous les nombres soient alignés uniformément entre les différentes lignes.
  • Les fontes portant des noms de ville (Chicago, Geneva, New York), ainsi que le Courier, sont des fontes qu’il faut éviter d’utiliser sans rectifier les approches de paire manuellement pour l’ensemble du texte composé.chicago

Guillemets

  • Les guillemets français sont « (ouvrant) et » (fermant).
  • Il est toléré d’utiliser les guillemets anglais “ et ” s’il y a une deuxième ouverture de guillemets dans une phrase déjà entre guillemets.
  • Il est inacceptable d’utiliser le signe «pouce» ” pour composer des guillemets.guillemets

Italique ou oblique

  • L’italique se remarque par un dessin de lettre différent du romain.
  • Certaines familles ne contiennent pas de dessin italique. L’ordinateur inclinera artificiellement les lettres; c’est à éviter.italique

Orphelin

  • Un mot orphelin est un mot seul sur la dernière ligne d’un paragraphe. Il faut éviter les mots orphelins.orphelin
  • La dernière ligne d’un paragraphe devrait toujours avoir au moins deux mots.
  • Les articles avec apostrophe ne seront pas considérés comme étant un deuxième mot.

Perluette ou esperluette

  • La perluette & n’est pas un caractère anglais. Elle peut cependant être utilisée dans les titres et les dénominations.perluette
  • Elle est cependant à éviter dans le texte courant.

les bases de la ponctuation

  • Tout signe de ponctuation doit être composé de la même fonte et du même style que le texte auquel il se rapporte.ponctuation
  • Il n’y a pas d’espace entre le point et le mot qui le précède.
  • Il y a un seul espace après le point.
  • Il ne faut pas utiliser le point pour marquer les décimales en nombres.
  • Il n’y a jamais de point à la fin d’un titre.
  • Le point de suspension est un caractère spécifique et non trois points ordinaires mis un à la suite de l’autre.
  • Il n’y a pas d’espace entre la virgule et le mot qui le précède.pointvirgule
  • Il y a un seul espace après la virgule.
  • Il faut toujours utiliser la virgule pour marquer les décimales en nombres.

Séparation et espace insécable

    • Il ne faut jamais séparer les noms propres.
    • Il ne faut jamais séparer un symbole et une unité de mesure de son chiffre.
    • Il ne faut jamais séparer les dates.
    • Il ne faut jamais séparer les nombres.
    • Il est préférable de composer les exemples précédents avec des espaces insécables, si le logiciel le permet, pour éviter qu’ils se séparent.
    • Il faut toujours utiliser la virgule pour marquer les décimales en nombres.

Petites capitales construites ou petites capitales dessinées

  • Un logiciel peut généralement construire un jeu de petites capitales à partir de la réduction d’une capitale normale. Cela entraîne une disproportion des graisses entre les capitales et les petites capitales. C’est à éviter.
  • Il est préférable d’utiliser une fonte dessinée à cette fin. Plusieurs familles de caractères contiennent une version dessinée des petites capitales.

Titre

  • Il n’y a jamais de césure dans un titre.
  • Toutes les lignes d’un titre doivent se trouver dans la même colonne ou la même page.
  • Les titres flottants, ceux qui sont centrés entre deux paragraphes, sont à éviter. Il faut mettre plus d’espace avant qu’après. Ainsi, on relie visuellement le titre au paragraphe auquel il se rapporte.

Veuve

  • Une ligne veuve est la première ligne d’un paragraphe qui se retrouve seule à la fin d’une colonne ou d’une page.
  • Une ligne veuve est la dernière ligne d’un paragraphe qui se retrouve seule au début d’une colonne ou d’une page.
  • Il faut éviter les lignes veuves.
  • Il faut au moins deux lignes d’un paragraphe au début d’une colonne ou d’une page et il faut au moins deux lignes d’un paragraphe à la fin d’une colonne ou d’une page.

Alignement centré et ponctuation

  • Lorsqu’il y a des signes de ponctuation, en fin de ligne, dans un texte avec alignement centré composé en gros caractères (16-24 pts et plus), il faut rectifier optiquement l’erreur générée par le logiciel.

Alignement justifié et ponctuation

  • Il est préférable de faire sortir les signes de ponctuation à l’extérieur de la colonne dans un texte justifié.

Alignement optique

  • La justification de deux lignes composées en gros caractères (16-24 pts et plus) nécessite des ajustements optiques, selon les lettres qui débutent et qui terminent les lignes.

Ajustement de la lettrine

  • Il est préférable de relier optiquement la lettrine au mot auquel elle se rapporte.
  • Il faut rectifier les talus d’approche à gauche et à droite d’une lettrine pour l’uniformiser et éviter que la lettrine ne touche à son paragraphe.

Source et référence : Philippe Bonneau

Pour tester vos connaissances, voici un petit jeu sur la mise en page en anglais seulement Ragtime

RagTime